- L'amarante..."La queue de renard" -

August 27, 2017

Voilà une plante qui a quasi disparu des jardins....et que j'adore !

L’amarante est une plante très résistante à la sécheresse, aux insectes et aux maladie.

 

 

 

L’amarante, aussi connue sous le nom de « queue de renard » à cause de sa floraison en longs épis colorés, est une plante à forte valeur ornementale pour habiller les massifs. Ses feuilles peuvent être consommées comme des épinards et celles de certaines espèces sont joliment colorées.

 

Bref, voilà une plante qui a tout pour plaire :)

 

Les bienfaits cachés de l’amarante

 

Cette grande plante décorative aux inflorescences pourpres, pouvant dépasser 1 mètre,

 

 occupait une place importante dans l'alimentation et les rites religieux des civilisations précolombiennes ; elle était même vénérée par les aztèques.

 

Sa floraison en épis retombants et le feuillage très vivement coloré de certaines espèces en on fait un atout non négligeable pour orner les massifs et bordures de nos jardins, mais pas uniquement ! Déjà connues des Aztèques et des Mayas qui faisaient griller ses graines, certaines espèces peuvent être installées au potager et utilisées comme des épinards.

La valeur alimentaire des feuilles d’amarante est comparable à celle de l'ortie par leur richesse en protéines de premier ordre, en vitamines et en minéraux, mis à part la vitamine C contenue en plus faible proportion.

 

Quant à la graine d’amarante, elle contient 14 à 16 % de protéines d'excellente qualité, car bien équilibrées en acides aminés. Elle est notamment très riche en lysine, méthionine et tryptophane dont le maïs est déficitaire, ce qui permet de l'y associer avantageusement dans les recettes. C'est aussi une excellente source de magnésium, indispensable pour résister au stress. La composition de la graine d’amarante est en fait très similaire à celle du quinoa, qui a été adoptée par les occidentaux depuis une douzaine d'années. Les deux plantes sont du reste de la même famille.

 

Dépourvue de gluten, donc salutaire aux intolérants, la graine d’amarante contient des mucilages bénéfiques au transit intestinal. Sa richesse en protéines, en vitamines du groupe B (B6, folates ou B9 et acide pantoténique ou B5) et en minéraux (calcium, magnésium, fer, phosphore, potassium, cuivre, manganèse et sélénium) la fait recommander aux enfants, personnes âgées, végétariens, convalescents et femmes enceintes ou allaitantes.

Favorisant la lactation, la graine d’amarante est aussi très utile pour lutter contre la fatigue et l'anémie. Au Népal comme au Pérou, on l'utilise pour lutter contre les maux d'estomac. Elle est utilisée par les paysans comme un tonique pour les personnes âgées et un remède souverain contre la diarrhée et les hémorragies internes ou externes.

 

Culture
 
L'amarante est une plante très résistante à la sécheresse, aux insectes et aux maladies, mais sensible aux gelées. Cependant, elle attire les limaces, escargots et pucerons, surtout au début de sa croissance où elle nécessite quelques arrosages. Il suffira de lui réserver un sol riche et neutre, bien ensoleillé, avec une température de l'ordre de 20°c pour la levée des graines.
 
Il est conseillé de semer soit en godets de tourbe en avril et de repiquer les plants fin mai-début juin, lorsqu'ils atteignent 10 à 15 cm de hauteur., soit directement en place en mai après les dernières gelées de printemps.  Les plants devront être tenus arrosés.
 
Il suffira de lui réserver un sol riche et neutre, bien ensoleillé, avec une température de l'ordre de 20°c pour la levée des graines. Il est conseillé de semer soit en godets de tourbe et de repiquer les plants fin mai-début juin, lorsqu'ils atteignent 10 à 15 cm de hauteur, soit directement sur place en mai après les gelées de printemps.
 
L'idéal est de planter tous les 20 cm avec un écart de 50 cm entre les rangs. L'amarante réussit même dans les zones arides de moyenne montagne où elle peut atteindre 2,50 m de hauteur avec très peu d'eau et quelques binages.
 
Autre avantage de l'amarante, sa graine a une durée germinative de 10 ans, ce qui est presque un record dans le monde végétal et il suffit de 500 g de graines pour en cultiver 1 ha avec un rendement moyen de 20 à 25 quintaux à l'hectare. Enfin, je n'en plante que quelques graines :)
La récolte a lieu 4 à 5 mois après plantation. On étale alors les grappes sur des toiles au soleil ou à l'abri de l'humidité et elles sont battues quelques jours plus tard pour en extraire les graines. Il faut encore vanner pour enlever les impuretés et éloigner les fourmis qui apprécient également cette graine miraculeuse.
 
Vous pouvez également laisser faire dame nature....et laisser les pieds sécher sur place.. Elle se ressèmera toute seule.
 
Bref, une plante que j'adore et qui est du plus bel effet au jardin !
 
 
 
 
 
Share on Facebook
Please reload

Recent Posts
Please reload