La pâte à tartiner Mesnil Barton en vidéo

February 3, 2018

Le 2 février, c'est la chandeleur Un peu d'histoire en fin de post.)!  Et que diriez-vous d'un peu de pâte à tartiner maison avec vos crêpes ?

 

"Il en faut de l'énergie pour être un enfant" disait la célèbre pub d'une célèbre marque !

Mais il était temps de trouver LA recette qui nous donne le plaisir régressif de cette célèbre pâte...exit huile de palme et scènes d'émeute choquantes.

Le N..... ne rentrera plus au Mesnil Barton ! Oust !

 

Des recettes, il y en a des centaines sur les blog...mais dénicher la bonne recette...celle qui nous procure le plaisir du N...... pas simple !

Alors, ça y est ...nous avons relevé ce challenge risqué : trouver "le bonheur à tartiner".

C'est super simple, super rapide....Et cette pâte se conserve à température ambiante.

Nous avons choisi de torréfier les noisettes. Choix de goût. Mais cette étape est vraiment une affaire de goût.

Vous pourrez tout à fait ne pas torréfier les noisettes et passer à l'étape du mixage directement.

 

 

 

Ingrédients :

 

150g de noisettes entières (ou 150g de pâte de noisettes, c'est encore plus rapide, la texture encore plus lisse...mais pas très économique)

100g de chocolat au lait fondu

1/2 tasse à café de sucre glace 

1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré

1 cuillère à soupe d'huile de noisette ou une autre huile neutre

1 cuillère à café d'extrait de vanille (facultatif)

1 pincée de fleur de sel (facultatif)

 

Progression :

 

1. Faites torréfier les noisettes 10 minutes au four à 200°C étalées uniformément dans un plat ou quelques minutes à la poêle jusqu'à ce qu'elles sentent.

 

2. A l'aide d'un chiffon, frottez pour retirer les peaux. Elles vont partir toute seule...mais attention à ne pas vous brûler

 

3. Mixez les noisettes jusqu’à obtention d'une purée de type beurre de cacahuète. Je vous conseille le mixe plongeant. Il faut vraiment arriver à une consistance pâteuse, légèrement huileuse. Sinon, votre pâte sera "sableuse".

Si vous avez opté pour la pâte de noisettes, alors vous commencez la recette directement au point suivant.

 

4. Ajoutez le chocolat fondu, le sucre glace, le cacao non sucré et l'huile de noisette (et éventuellement l'extrait de vanille et la pincée de sel), et mixez pendant quelques minutes. N'hésitez pas à prolonger le mixage...Vous devez obtenir une pâte bien lisse.

 

5. Versez votre pâte dans un pot....c'est prêt !

Si votre pâte devient un peu compacte,(elle aura tendance à durcir en refroidissant) il vous suffira de la passer quelques minutes au micro-ondes en prenant soin de mélanger régulièrement : elle retrouvera sa consistance lisse et facile à tartiner. 

 

 

Un peu d'histoire....allez, ne râlez pas !

 

La Chandeleur , (la fête des chandelles, qui symbolise le retour à la lumière) est une ancienne fête païenne et latine, devenue ensuite une fête religieuse chrétienne correspondant à la Présentation du Christ au Temple. Cette fête se déroule le 2 février, soit 40 jours après Noël.

À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu'à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.

(Bon, elle est déjà dans les cartons au Mesnil Barton, nous le saurons pour l'année prochaine)

 

Les crêpes avec leur forme ronde et leur couleur dorée rappelleraient le soleil, ce qui expliquerait que l'on confectionne des crêpes à la Chandeleur, moment de l'année où les jours s'allongent de plus en plus vite. C’est également à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner ces crêpes, qui sont un symbole de prospérité pour l’année à venir.

 

Une tradition qui remonte à la fin du Ve siècle et liée à un rite de fécondité, consiste à faire sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or dans la main gauche, (par exemple un louis d’or) ou à défaut une monnaie, afin de connaître la prospérité pendant toute l’année, il s'agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. (bon, là je veux bien...mais je ne vais pas la garder toute l'année dans le dressing !)

 

Share on Facebook
Please reload

Recent Posts
Please reload