La féerie des aulx

May 15, 2018

Voilà une idée que nous avons rapporté de notre voyage au printemps dernier dans les jardins du Kent.

Un voyage qui a marqué ma conception des jardins, qui influence, je l'espère, les massifs du Mesnil Barton. 

 

Parmi ces belles découvertes, nous sommes tombés "in love" avec les aulx d'ornements...mais pas n'importe lesquels. Nous vous suggérons les allium purple sensation. 

Nous commandons nos bulbes directement en Hollande sur un site marchand dont nous sommes pleinement satisfaits....tant sur les prix que sur la qualité et le service.

 

L’ail d’ornement est une belle vivace, bien connue pour ses hampes florales très décoratives. Encore peu répandu dans nos jardins, il est pourtant de culture facile,  parfait en massif mais aussi en potée ou en jardinière pour orner terrasses et balcons, avec une bonne tenue en vase.

 

Cette variété atteint environ 1 m de hauteur. Je vous suggère de le planter en quantité pour un meilleur effet. Il fleurira de mai à juin...juste avant les fleurs d'été....et juste après les tulipes. bref, une belle transition entre le printemps et l'été.

 

 

 

Distance et profondeur de plantation :

Les bulbes bien ronds se plantent à une profondeur de 2 ou 3 fois leur hauteur. Pour un bel effet, faites une plantation dense, à 10 cm les uns des autres, soit une trentaine de bulbes au mètre carré.


Croissance : 

Elle est rapide, la plante se met en repos dès les premières chaleurs. Bien souvent, la végétation s’arrête à la fin de la floraison.


Aspect :

Il est typique, les feuilles sont d’abord dressées, d’un beau vert moyen, elles atteignent entre 30 et 60 cm de longueur, sans nécessité de tuteurage. Elles perdent leur turgescence et jaunissent à l’épanouissement des fleurs.


Floraison :

C’est elle qui culmine et donne sa prestance à cette plante, les tiges sont bien droites et portent une inflorescence sphérique unique, composée d’une multitude de petites fleurs rose foncé. La floraison débute en mai, plus ou moins tôt selon le temps. Les ombelles atteignent une dizaine de centimètres de diamètre.


Fructification :

une fois la floraison finie, on peut faire sécher les tiges qui décoreront les bouquets secs.

 

Culture :

Soleil et sol drainé sont indispensables pour obtenir de bons résultats. Réservez à ces bulbes un emplacement bien ensoleillé, chaud, voire brûlant, pour favoriser la mise à fleurs et leur maturation après la végétation. Evitez les sols argileux à tendance lourde qui gênent le développement des bulbes. Les sols trop riches favorisent le feuillage au détriment de la floraison.

 

Entretien :

Il est limité, il ne faut ni arroser ni apporter d’engrais. Surveillez les mauvaises herbes, supprimez les tiges florales dès les premiers signes de fatigue pour soulager les bulbes. Le feuillage, bien que jauni, doit rester en place le plus longtemps possible de façon à permettre une bonne reconstitution des bulbes.
Exposition : le soleil est indispensable pour cette espèce, sinon la floraison est inexistante.


Climat :

La résistance au froid est bonne, on peut cultiver cet ail sous tous nos climats, même en altitude, si le sol est bien drainé.  

 

 


 

Share on Facebook
Please reload

Recent Posts
Please reload